31

Stop ou encore ?

Ce matin, j’ai vu le médecin qui nous suit pour la FivDo. Celle grâce à qui les deux varicocèles grade (2-)3 de mon compagnon ont été détectés et opérés.

Je n’ai pas pu m’empêcher de lui poser la question fatidique : est-ce que ça change suffisamment la donne pour qu’on retente avec nos gamètes? Oui. IAC si j’en ai pas trop marre. Lire la suite

Publicités
87

Ces médecins qui font la différence

Pour ceux ou celles qui n’auraient pas suivi les précédents épisodes, deux bonnes fées d’Internet nous ont chaudement recommandé de voir un médecin qui était très compétent.

Nous avons écouté. Nous avons constaté. Et mis de côté en attendant le résultat de mon dernier transfert.
Puis vendredi, il y a une semaine, j’ai pris l’ultime claque dans la tronche de mon parcours PMA en France. Alors dès lundi j’ai ressorti les ordonnances dudit nouveau docteur qui nous suivra pour le don et j’ai commencé à prendre les rendez-vous avec les médecins indiqués. Dont celui pour mon mec, pour une échographie testiculaire. On dit « scrotale » dans les milieux autorisés. Trop moche comme mot. On dirait qu’un serpent va se jeter sur votre visage.

D’habitude, il prend ses propres rdv mais là j’ai besoin d’action et il traine souvent. Après avoir pisté le médecin qui fait cette écho dans les 3 endroits où il bosse pour éviter de prendre rdv en janvier, c’est loin janvier, on m’a proposé un rdv « demain soir 19h20 ». Banco.

Banco aussi les deux varicocèles grade II-III qui auraient dû être vus à l’écho précédente, celle d’il y a 4 ans et demi. Quand j’avais 36 ans et qu’une meilleure qualité de sperme m’aurait peut-être mise enceinte naturellement, ou en IAC ou en Fiv.

Or les varicocèles se traitent. Ce sont des varices, des retours veineux qui se font mal et qui chauffent juste à côté des testicules (prémonitoires mes vidéos de l’autre jour non?). La chaleur étant un des grands ennemis du sperme. Le docteur a vu notre désarroi et mon inquiétude car la FivDo avait lieu 3 mois jour pour jour après cet examen, pile le temps de fabriquer des jolis spermatozoïdes. Mobilisation générale et généreuse des médecins, assistantes et anesthésiste: l’intervention aura lieu mardi. Ca tombe bien, quel plus beau cadeau pour mon anniversaire?

Il m’est arrivé peu ou prou la même chose il y a un an. Un chirurgien spécialisé a détecté mon endométriose sur le cliché d’une hystérosalpingographie faite 3 ans et demi plus tôt et passée dans les mains de 4 médecins au minimum. Mon utérus était dévié, signe d’adhérences qui le tirait sur le côté alors que c’est normalement un organe médian. Peut-être que si j’avais été opérée à 36 ou 37 ans, j’aurais eu une chance de concevoir ou d’être enceinte, à 40 c’était compromis.

Où est-ce que je veux en venir? les médecins sont des professionnels aux compétences inégales. Dans certains (nombreux??) cas, cela fera toute la différence entre un parcours qui finit bien et…
J’ai eu de la chance de rencontrer une endocrino qui a su me traiter, mais j’avais déjà 39 ans. J’ai eu de la chance que mon endométriose ait été décelée, que mon compagnon ait été diagnostiqué, c’est peut-être grâce à ça que la FivDo fonctionnera.
Mais bon sang, pourquoi tous les médecins qui nous accompagnent ne savent pas CHERCHER une endométriose SYSTEMATIQUEMENT!?
Pourquoi faut-il un super médecin pour voir des varicocèle de grade élevé? Pourquoi après 2 fausses couches et des échecs d’implantation n’avions-nous jamais eu de caryotypes?
Pourquoi mon ancien médecin, qui dirige un centre de fertilité réputé à Paris a-t-il eu besoin de me faire 4 Fiv avec 2-3 hyperstimulations avant de passer la main à une endocrinologue qui savait prendre en charge une OPK diagnostiquée dès la 1re Fiv?

Je ne parle pas là de découvertes récentes qui demandent au médecin d’être à la pointe de la recherche. Il y a eu des (gros) ratés sur notre dossier mais je sais qu’il y a (bien) pire. Ca me rend folle de rage pour moi et les autres. Pourquoi n’avons-nous pas tous droit au super médecin et à son super réseau dès le premier jour pour éviter toutes ces plantades, ces inexactitudes, ces petites erreurs ou ignorances qui pourront avoir des conséquences dévastatrices? Pourquoi faut-il un super médecin, pourquoi ces compétences/connaissances ne sont-elles pas communément répandues?

Je ne veux pas stresser inutilement tout le monde, mais j’ai au moins un conseil utile, INDISPENSABLE : même si vous avez confiance en votre médecin, que vous le trouvez formidable, que ça vous coûte (j’entends moralement, je sais que ça demande de puiser à nouveau dans ses forces de consulter un nouveau médecin), prenez un 2e avis, n’attendez pas, l’enjeu est trop important et ça peut faire toute la différence.

29

Une boucle bouclée : transfert d’ovocytes vitrifiés

Thermos picnic En PMA, j’ai presque tout vu tout vécu et surtout pris tellement de coups que même les nouveaux ne parviennent plus à pimenter mon parcours. Bref, je m’ennuie un peu et c’est une des raisons pour lesquelles j’ai décidé d’arrêter quelle que soit l’issue de cette FIV. Alors vous imaginez ma joie quand enfin j’ai eu l’occasion de vibrer à nouveau : organiser le transfert de mes ovocytes vitrifiés d’une clinique à l’autre. Lire la suite

41

Un peu de paix de l’esprit, enfin ?

Cobaltocalcite

J’ai eu mon J1 le 23 juillet, depuis j’attendais le verdict de mon médecin sur la possibilité de démarrer le provam-ès en août avec stim en septembre ou reculer à octobre et dans ce cas faire un un cycle spontané en septembre pour m’occuper (je m’ennuie sans PMA). Ou encore se passer de provamès et démarrer la stim directe fin août (être OPK n’a pas que des inconvénients quand on a déteste le Synar-el). Mais voilà le médecin ne répondait pas. Lire la suite

15

Je vis quand même et ça fait du bien…

Il y a un peu plus de 10 jours, un jeudi, j’ai eu ma 4e ponction sur cycle spontané. Pas d’ovule. Ou bien il s’est échappé quand le médecin a percé le follicule. Cette fois, je goûte aux 20% où on ne récupère pas d’ovocyte. Je vais essayer de convaincre mon docteur de retenter sur le prochain cycle, pas parce que j’y crois vraiment mais juste pour m’épargner l’épreuve de la dernière stim avant l’été, et puis j’aimerais bien qu’on ait réussi à prélever au moins un 2e ovocyte pour savoir s’il a une bonne tête, voire s’il fusionne avec le spermatozoïde. Lire la suite