Quand ça n’arrive pas qu’aux autres + Edit

C’est positif… un truc de fou.
Je me disais que ça avait de bonnes chances de marcher le don mais je m’étais un peu conditionnée à ce que ce ne soit pas forcément cette fois-ci. A dire vrai, depuis la RT, je n’arrivais plus à retrouver la belle confiance que j’avais avant le départ, je faisais plutôt de grands efforts pour conserver l’espoir. Dans l’absolu.

Bon et en grande névrosée, j’ai fait un TG avant d’aller au labo. Pour « amortir ». J’étais traumatisée par le 4 décembre dernier et l’attente insupportable du résultat de la prise de sang. Puis l’interminable après-midi à trainer sur un salon pour passer le temps sans m’effondrer jusqu’au soir où je retrouvais mon mec. Et la douleur qui avait suivi, le deuil…
Ce matin, après la prise de sang et malgré le TG, je n’ai rapidement plus été capable de bosser, tenir un tricot, faire un solitaire, 10 ou 15. D’ailleurs à force de perdre je me disais que c’était mauvais signe. Grande névrosée.

On s’en fout de tout ça en fait, c’est positif.
La suite mardi pour conforter cette première immense joie. Le deuil me semble loin aujourd’hui, balayé par ce changement que j’espère durable puis irréversible…

Qu’est-ce que vous m’avez touchée, avec vos messages et mails, pensées, etc. Je ne m’attendais pas à autant de soutien, de sollicitude. J’ai eu aussi l’énorme chance de vivre ce don avec Julys et Carotte, personne ne me contredira si j’affirme que ce sont deux personnes exceptionnelles et je les remercie pour leur chaleur, leur présence, leur soutien. En dépit d’un méchant coup du sort pour Julys.
Je fais partie de celles qui trouvaient naturel que les bonnes nouvelles arrivent pour les autres et plus pour moi depuis longtemps. Oui, il faut un supplément de chance… plus que jamais, Julys, Carotte, et à celles qui ont besoin de conforter leur place dans le train ou juste de l’obtenir, je vous souhaite cette chance et la force de la convoquer…

Une dernière chose pour aujourd’hui. Je propose à toutes les blogueuses d’ajouter dans une de nos pages les plus lues, celle du Parcours ou quel que soit son nom, une recommandation pour tous les lecteurs :
A mi-parcours, prenez le temps de consulter un ou deux autres médecins, même si vous trouvez votre équipe géniale et que vous avez pleinement confiance, et de vérifiez si tous les examens qui doivent être menés à ce stade l’ont bien été. Pour ça, mettre un lien vers l’article de Malaicca.
Mon histoire est exemplaire dans le foirage par rapport à ça. Et des histoires récentes ont encore montré que même des bons centres et des médecins qui donnaient confiance n’allaient pas au bout des choses et laissaient filer les tentatives en pensant en toute bonne foi qu’il n’y avait pas d’autres questions à se poser. Peut-être que je dois le succès d’aujourd’hui au médecin qui nous suit, nous a envoyé vers les bons et a fait en sorte que mon compagnon soit opéré en décembre. Presque 5 ans après notre entrée en PMA. Et je le dois assurément à une jeune inconnue… Oui au supplément de chance et au mystère des volontés de DNLP, mais ne rien laisser au hasard pour ce qui dépend du médical.

Edit : La prise de sang de mardi est bonne! un pas à pas encourageant et beaucoup de joie…

Publicités

92 réflexions sur “Quand ça n’arrive pas qu’aux autres + Edit

    • Doublement merci Simone, pour ta réaction et pour « l’alerte ». Et tu sais bien que je pense aussi à toi quand je dis que j’ai eu la chance d’être bien entourée pendant toute la préparation et l’attente? et on va continuer à se suivre… je t’embrasse!

      Aimé par 1 personne

  1. Oh putain! Oui j’en deviens vulgaire alors que c’est pas mon genre mais là ça le mérite
    Je continue grave à bien croiser pour que la suite se révèle à la hauteur!
    Trop contente pour toi, pour vous.

    Pleins d’énormes bisous!

    Aimé par 1 personne

      • Tu auras encore du stress dans les semaines à venir mais je croise à fond. Une fois tout cela passé (genre vers 38 semaines…non je rigole!) viendront forcément les questions autour du don (c’est quand même une démarche forte qui interpelle). N’hésite pas si tu souhaites échanger à ce moment là.

        Aimé par 1 personne

      • Hello, c est la question que je me pose, je sens bien que je suis dans l euphorie et je me contrefous que ce soit par don, à tel point que je me trouve « louche » et je me dis qu à un moment, les questions vont remonter… Ce matin je repensais à tous nos embryons et je disais à mon compagnon que si on avait la chance d aller au bout et de tenir notre enfant, on se féliciterait peut être que ça ait été lui et aucun autre. Tu vois pourquoi je me trouve louche? Je pense qu en vérité on l intègre en plusieurs étapes… Merci donc pour ta proposition…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s